• - Retour à Morgat !

    Retrouver de sympathiques amis, admirer tous les jours un tableau pittoresque et changeant selon les humeurs du temps, de magnifiques promenades, la plage, et surtout… ne rien faire. Telles étaient les perspectives qui s’offraient à moi avant le départ.

    Je n’ai pas été déçue, et le grand beau qui sévissait sur la Bretagne durant cette période a contribué à faire de Morgat, petite ville située en presqu’ile de Crozon, un petit paradis sur terre.

     
     Paysage de Bretagne
     Un tableau vivant... divin !
     
     Entre deux périodes de farniente, j’ai pu réaliser de belles dédicaces et surtout échanger autour de mon métier d’écrivain public et de biographe. Quel plaisir de discuter autour de l’apéro avec des personnes ayant lu Entre parenthèses, et aussi un petit reproche (avec le sourire) d’une dame n’ayant pu s’endormir avant de l’avoir terminé !
     
     J'attends !
     
     La préparation
     
     

    Il y a eu aussi d’autres belles rencontres autour de la musique et du théâtre… Je vous livre ici mes deux coups de cœur :

     

    La Cafetera Roja :

    Ci-dessous la description du groupe. Article tiré de leur site :

    Né à Barcelone en 2008. Estampillé made in Europe, le groupe est formé de six musiciens venus de France, d'Autriche, d'Espagne et de Lituanie. Quatre nationalités, cinq langues, un son et une énergie détonante : La Cafetera Roja est un groupe « live » ancré dans son époque, un trait d'union entre musiques urbaines et mélodies pop-rock.
    Loin des clichés, le groupe mélange les cultures musicales, où chaque musicien intègre son univers artistique pour trouver le compromis parfait entre les origines indés, pop et hip-hop de chacun, donnant ainsi au projet toute sa singularité.

    La Cafetera Roja

    Que dire ? Les mots me manquent d’avoir crié encore et « Bis ». Je vous invite et vous encourage à les découvrir et les écouter sur leur site La Cafetera Roja.




    Bazard’elles :

    Des contes « articulés » présentés par deux comédiennes et danseuses « désarticulées ». Un mélange heureux des Vamps et du mime Marceau, alliant la danse classique et moderne. Deux belles personnes que j’ai eu le plaisir de rencontrer à la fin de leur spectacle.

    Bazard'elles

    Allez les découvrir sur Myspace, en attendant de vous précipiter dès qu’elles se produiront près de chez vous !

    « - Week-end dédicace à Villers-sur-mer dans le Calvados- 10 000 visites ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :